UN NOUVEAU DEPART

I l arrive dans la vie du chrétien que des souvenirs d’actes malsains de sa vie passée (sexe, vol, mensonges) qu’il pensait morts et enterrés, refassent surface.

Moi j’ai vécu l’expérience d’un amour mondain que je croyais être le parfait amour « The big love ». N’étant pas encore tous les deux chrétiens nés de nouveau, nous entretenions une relation banale comme bon nombres de gens qui croient être maître de leur vie mais, qui en réalité sont sous l’emprise du malin. Par conséquent, le résultat ne fut pas surprenant, sur une échelle de 10 jours, nous vivions 9 de querelles et de mésententes sur bien de sujets de la vie quotidienne et, 1 seul de joie et de bonheur (virtuelle car le diable ne peut rien offrir de vrai, il n’ya point de vérité en lui, c’est le père du mensonge) 1jean3 :8. C’est alors qu’un jour au travers d’une camarade l’évangile m’est parvenu et je décidai de changer de vie. Quoi que le changement fût non pas radical mais progressif, et je le ressentais. Il m’arrivait très souvent de penser aux projets et promesses que j’avais formés avec mon petit copain, que je maintenais à mes côtés comme un frère cette fois- ci, car lui-même s’était repenti. Néanmoins, le Seigneur Montra cette relation du doigt et me convaincu de la rompre. Ce fut difficile pour moi car je me disais l’aimer plus que tout et qu’en fait nous ne faisions rien de mal, au contraire nous envisagions nous marier et  que c’est bien ce que Dieu  aime.

Je compris la nécessité de placer Jésus-Christ en premier dans ma vie et de grandir dans sa présence, par la méditation de la bible, la prière, les enseignements et la communion fraternelle. Je compris que cette relation n’étant pas bâtie sur le roc qu’est Christ, elle ne pouvait aboutir nulle part sinon à la perdition.

C’est alors qu’un soir je lui annonçai qu’il était nécessaire que nous ne nous parlions plus, et que si Dieu le veut, nous nous reverrons pour le mariage ou peut être pas, mais que seul sa volonté et ses choix doivent s’effectuer dans nos vies ; ce qu’il agréa malgré lui.

 Aujourd’hui, je suis dans un nouveau départ pour la vie avec Christ ; m’étant réellement abandonnée à lui afin qu’il prenne le contrôle totale de ma vie. Je peux dire librement avec assurance, sans que ces souvenirs impurs ne me hantent de nouveau « … les choses anciennes sont passées… »2Cor 5 :17

Les projets que Dieu forme pour ceux qui lui sont agréables, sont des projets de paix et de bonheur Jer29:11. Souhaites-tu passer à côté de cette grâce ? Et lui dire je ferais mes choix moi-même, tu ne connais pas ce qui est bon pour moi !

A toi de voir !!!

Marusha TIOGUEM

 

 

 

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site