A CAUSE DE QUI?

                         La pollution

 

A  Montréal en 2005, s’est tenue la plus importante conférence des Nations

 Unies sur le changement climatique. Elle a attiré  près de dix mille

 délégués, venant de près de deux cent pays, un millier de journalistes, des

chefs de gouvernement, des ministres, des scientifiques, des représentants

 d’ONG, des industriels. Tous firent ce déplacement on va le dire pour la

 protection de notre planète.

 Des messages sont envoyés au monde à travers les medias: réduisons nos

consommations d’énergies, ou utilisons les énergies renouvelables, recyclons

 nos ordures etc. Stopper la pollution devient une priorité, tout est mis en

 jeu pour la freiner, plus oser la stopper. Des fonds débloqués pour

 l’application des résolutions antipollution. Ces fonds sont si énormes qu’il

transparaît clairement que l’entretien de la planète a pris le dessus sur

 l’entretien de l’homme. Les écologistes se donnent corps âmes esprits pour

 la lutte antipollution. C’est ainsi que des organisations, des sociétés  des

associations pour la protection de la planète naissent chaque jour.

La plus part d’entre elles sont parrainées par des cercles ésotériques.

Elles ont le soutien complet des États qui leur allouent des  gros budgets

 sans  inquiétude pour les besoins vitaux des hommes (logements, alimentation, éducation …)

Comment peut-on faire naître des industries (principaux pollueurs),

aimer leurs produits au point de pas pouvoir sans passer, craindre

leur faillite tout en sachant leur nuisance pour la planète. Comment

 peut-on lutter contre la destruction des forets, et désirer des

meubles en bois rare, des sols en parquet, des bureaux en bois

 coûteux etc

Impossible de stopper, un siècle et demi d’industrialisation, avec la

 combustion de quantités de plus en plus élevées de pétrole, essences, la

 

 coupe des forets et certaines méthodes agricoles. Il est certain que cette

 

 lutte est perdue d’avance, car le destructeur est  soit disant lui-même le

protecteur. Elle est d’autant plus perdue que Dieu n’est pas au centre de ce

combat  et ne le sera jamais. Certes son désir n’est pas que l’homme meurt

de cancer, de maladies respiratoires causées par la pollution.

Mais la destruction de la planète est la résultante du péché d’Adam et Ève,

et le notre aussi Romain 3:23

 

Le Seigneur nous a aimé, il nous a donné son fils Jésus en sacrifice sur la

croix pour le pardon de nos péchés si nous croyons en lui Jean 3:16.

Sa mort nous donne accès aux nouveaux cieux et à la nouvelle terre qu’il a

préparé pour nous Apocalypse 21.

 Eh oui! De nouveaux cieux, une nouvelle terre, pas une terre à réhabiliter,

 dépolluer.

Tout y sera nouveau et d'une pureté incomparable.

 

Moi j’ y serai et toi?

       

                              M-P DICKA

   

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×